La lecture quotidienne

Les bonnes fées d’Athènes

In français on 2011/02/09 at 09:33

Ils créent des boucliers de fleurs pour protéger les pistes cyclables des voitures, illuminent les ruelles sombres du centre historique d’Athènes, aident les plus démunis : ce sont les “Athenistas”. Depuis quelques mois, spontanément, des citoyens de la capitale grecque prennent des initiatives pour répondre aux préoccupations communes et aux besoins de tous. Ils aiment leur ville et le montrent. A Athènes, où habite 45 % de la population du pays [5millions d’habitants] et même à Thessalonique, ils sont de plus en plus nombreux. Leur mot d’ordre est simple. “Plutôt que de nous plaindre tout le temps et de ne pas apprécier notre ville, nous agissons”, disent-ils.

Quatre mois après leur création, les Athenistas ont plus de 5 300 membres et sympathisants sur FaceBook. “On n’espérait pas un accueil si chaleureux. A priori, les gens veulent le changement, ils ont une véritable volonté de faire bouger les choses. Chaque semaine, on organise une action, poursuit Dimitri Rigopoulos. Mais avec l’afflux de nouveaux membres, nous sommes en train de constituer des sections spécialisées. Il y a déjà des équipes Vertes, Architecture et Soutien aux SDF.” Presque tous se déplacent à vélo. Ils plantent des haies de plantes vertes le long des pistes cyclables pour empêcher les voitures de stationner sur ces voies. A Thessalonique, deuxième ville du pays, le mouvement BikeRespect est déjà devenu une véritable institution.

via GRÈCE • Les bonnes fées d’Athènes | Courrier international.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: