La lecture quotidienne

Le mythe de la sécurité nucléaire a explosé

In français on 2011/03/17 at 10:19

Cet accident montre à quel point le Japon est dépendant du nucléaire. Cinquante-quatre réacteurs sont en service au Japon, fournissant environ 50 millions de kilowatts. Le Japon est la plus grande puissance nucléaire après les Etats-Unis et la France, tout en étant l’un des pays les plus sismiques du monde. On parlait autrefois du “mythe de la sûreté nucléaire”. Malgré les accidents de Three Mile Island et de Tchernobyl, le Japon, confiant dans ses mesures de sécurité et dans le type de réacteur utilisé, n’a jamais remis en question ce mythe.

La sécurité des habitants doit être la priorité absolue. On peut se demander s’il n’y a pas eu une mauvaise évaluation des risques dans la définition des normes de sécurité. La magnitude du séisme qui a ébranlé l’est du Japon, initialement de 8,8, a été réévaluée à 9. Le Chili et l’Indonésie ont connu par le passé des séismes de cette amplitude. Et, en tant que pays sismique, le Japon aurait dû construire ses centrales en envisageant toutes les éventualités.

via JAPON • Le mythe de la sécurité nucléaire a explosé | Courrier international.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: