La lecture quotidienne

Berlin, sexy mais moins pauvre

In français on 2011/03/29 at 16:08

Architectes, fils de pub, consultants, artistes… la capitale compte 100 000 créatifs, un record parmi les villes allemandes. Grâce à eux, la cité s’enrichit et tourne la page de son passé industriel. De 2004 à 2009, la capitale a connu une croissance annuelle trois fois supérieure au reste du pays. Du coup, malgré le chômage qui reste élevé, les loyers flambent. Qu’ils restent trois fois moins cher qu’à Paris (7,2 euros le m2 contre 22 sur les bords de Seine) laisse les Berlinois indifférents. Ceux-ci ne voient que la hausse qui atteint 20 % en trois ans dans certains quartiers. C’est l’un des principaux thèmes de la campagne électorale pour le scrutin régional, le 18 septembre.

Car ce n’est pas fini : si les édiles comparent Berlin à Paris ou à Londres, sa situation économique la place plutôt au niveau de Varsovie ou de Budapest. Capitale encore bon marché, Berlin fait le bonheur des investisseurs. Tacheles cédera vraisemblablement la place à des galeries marchandes ou à un hôtel de luxe. Le même sort attend sa voisine sur Oranienburger Strasse, la réputée galerie de photos C/O qui a juste obtenu un délai de quelques mois avant de voir l’immeuble qu’elle loue, l’ancienne poste centrale de Berlin, transformé de fond en comble par l’investisseur israélien qui l’a acquis.

via Berlin, sexy mais moins pauvre – LeMonde.fr.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: